Français | Anglais
nous contacter | Newsletter

logo Laboratoire Océan Vital Laboratoire Océan Vital

Programme solaire

Les panneaux solaires actuels manquent d’intégration en termes de poids, de courbure, de couleurs. Les dernières règlementations – moratoire, crédits d’impôts et tarifs de rachat en baisse, capacité d’installation limitée… – accélèrent les besoins de diversification et d’intégration. Le Laboratoire Océan Vital développe un procédé d’encapsulation de cellules dans des matériaux composites : une innovation mondiale brevetée, aux applications nombreuses et répondant aux critères des marchés de l’industrie, de l’automobile et du bâtiment, principaux émetteurs de gaz à effets de serre…

Notre procédé breveté

Le module solaire du Laboratoire Océan Vital est conçu sur un procédé d’encapsulation de cellules photovoltaïques à très haut rendement (24 %) dans des matériaux composites ultra-légers, minces, flexibles, recyclables par Solvolyse. Brevetée par Raphaël Dinelli, cette innovation permet d’alléger le poids (jusqu’à 10 fois moins lourd qu’un panneau solaire classique), travailler le design, intégrer des résistances mécaniques structurales et permettre une courbure des modules.

  • Masse extrêmement faible 1 600 g/m²
  • Épaisseur de 0.6 mm
  • Flexibilité (application sur supports courbes)
  • Rendement très élevé : 22,6 % – 200 W c/m²
  • Résistance mécanique
  • Design très varié

Pour développer son procédé, le Laboratoire Océan Vital dispose d’un atelier spécifique, isolé et climatisé, dédié à une chaine de fabrication de panneaux photovoltaïques avec :

  • Table de préparation des matériaux composites
  • Postes de soudage des cellules
  • Outillages de positionnement des cellules
  • Appareil de préemption à ventouses monté sur rail
  • Table de contrôle de mesure de la tension
  • Table d’encapsulation…

La R&D en cours

  • Repenser l’intégration des modules PV. Le module du laboratoire Océan Vital peut s’adapter sur des surfaces courbes et s’accorder avec son support (bâtiment, ombrière, véhicule, train, objet mobile…), en termes de design, de forme et de couleur. Il permet une grande souplesse dans le choix des couleurs sur les faces arrière.
  • Développer l’implantation de ses modules PV sur ces supports afin d’optimiser la production de l’énergie par :
    • la gestion des ombrages en développant une régulation adaptée
    • l’augmentation de la surface exploitable par suppression des boîtes de jonction et l’intégration des diodes dans le module
    • l’optimisation des montages séries parallèles adaptée au bilan électrique global du système, afin de limiter les pertes électriques
  • Viser une réduction du coût global de l’installation
    L’utilisation de ce module léger possédant des caractéristiques mécaniques permet de réduire les quantités de matières déployées au niveau des structures porteuses et les efforts de reprise de charpente.
  • Augmenter la résistance aux contraintes de vieillissement décrites au travers des normes IEC61215 et IEC61730
    • la résistance aux conditions de chaleur humide, aux amplitudes thermiques (-40°C/+85°C), aux UV, à la grêle
    • la tenue mécanique
    • l’isolation électrique…
  • Utilisation de nouveaux matériaux pour viser de nouveaux marchés pour le solaire photovoltaïque (par exemple utiliser des modules courbes intégrés dans des vérandas ou des abris piscine)

L’objectif 2015/2016 pour le module solaire consistera à répondre aux critères du marché après avoir réussi avec brio la conformité à la normalisation européenne iec61215 et iec61730.

  • Prix (compétitif) inférieur à 1€ HT / Wc
  • Processus de fabrication en série
  • Optimisation du bilan carbone primaire…
  • Programme de recherche sur l’électronique du Photovoltaïque
    • Miniaturisation et encapsulation des diodes dans le PV
    • Optimisation du rendement d’un PV par une régulation intégrant les ombrages partiels
  • Recherche de films polymères “secs” pour les Front Sheet et Back Sheet
  • Développement et création d’un poste de contrôle qualité avant encapsulation du PV en circuit fermé
  • Amélioration de l’assemblage des cellules
  • Diminution du temps de cuisson du PV
  • Recherche sur le Design
  • Diminution des coûts de production
    • Amélioration du procédé d’encapsulation
    • Choix et coût des matières premières dans le procédé de fabrication

Les marchés visés

Légèreté, souplesse, résistance, rendement, design, intégration, manipulation et utilisation aisées : autant d’atouts permettant au Laboratoire Océan Vital d’envisager des marchés porteurs pour son procédé solaire…

  • Production solaire : champs et centrales
  • Toitures et façades de bâtiments résidentiels (maisons individuelles, habitat collectif), publics (église, stade, école, musée, palais des congrès, gare, aéroport…), agricoles (hangars, serres…), industriels et commerciaux (centres commerciaux, bâtiments administratifs et d’activités, showrooms d’entreprise, entrepôts)…
  • Transports : camping-cars, caravanes, bateaux, bus, trains, avions, voitures, camions…
  • Dispositifs autonomes : parcomètres, signalisation temporaire, téléphones d’urgence, pompes à eau…
  • Mobilier urbain : abris de parking, stations et bornes de recharge de véhicules électriques…

Dans le bâtiment, les plus récentes études établissent que les surfaces de toitures existantes ne peuvent supporter plus de 4 kg/m² de surcharge pondérale. Le procédé solaire du laboratoire Océan Vital s’affirme donc en technologie du futur sur le marché mondial avec ses 1600 g/m², son extrême résistance, son très haut rendement (certification européenne) et son faible coût de production : des négociations sont d’ailleurs en cours avec les leaders internationaux de l’énergie, en vue d’un futur transfert de technologie pour industrialisation.

Fournisseurs officiels

  • sunpower-logo

Partenaires Recherche & développement

  • sunpower-logo
  • Tenerrdis - logo
  • Pôles de compétitivité EMC2
  • Dupont de Nemours - logo
vague Océan Vital