Français | Anglais
nous contacter | Newsletter

logo Laboratoire Océan Vital Laboratoire Océan Vital

Rubrique actualités

ERAOLE® : l’avancement de la fabrication avant son premier et proche décollage

Depuis la pose des ailes d‘ERAOLE® et l’officialisation du grand mécénat d’AÉROPORTS DE PARIS le 7 juillet dernier, le LABORATOIRE OCÉAN VITAL s’est littéralement mué en atelier de construction aéronautique. De nombreuses étapes ont depuis lors balisé la mise en œuvre, au pas de course, de notre avion électrique à traction hybride solaire/bioalgale, avant son grand départ pour Paris-Le Bourget afin d’être présenté et exposé sur la COP21

Depuis cet été, l’équipe et les partenaires du laboratoire s’affairent plus que jamais autour d’ERAOLE®, donnant au LABORATOIRE OCÉAN VITAL un air de ruche bourdonnante. Les corps de métiers s’y succèdent ou travaillent simultanément sur l’appareil, les étapes de fabrication s’enchaînent à rythme soutenu : entoilage solaire, renforcement carbone, stratification, motorisation, assemblage électrique, électronique, avionique, connectique, train d’atterrissage, peinture, sellerie… et l’on en passe.

Il va sans dire que si le 1er vol transatlantique sans empreinte carbone et sans escale New York-Paris Le Bourget sera à terme effectué en solitaire par Raphaël DINELLI, la réussite du projet ERAOLE® repose avant tout sur un énorme travail d’équipe. Et en l’espèce, le Laboratoire peut compter sur un team (10 à 14 personnes en ce moment) ultra-compétent, soudé et motivé.

La COP21 va 10 jours durant mettre un puissant et mérité focus sur ERAOLE® où il sera exposé à Paris-Le Bourget-Hall 5. Mais aussi permettre à tous de recharger les batteries ! Pas du luxe, au regard de ce qu’il reste encore à faire. Notamment au niveau du Range Extender et de l’huile à base de micro-algues qui l’alimentera pour entrainer la génératrice produisant de l’électricité au bilan carbone neutre.

Il sera alors temps pour ERAOLE® de réaliser ses premiers tests de roulage sur piste à Pontoise, Avant de décoller enfin pour ses vols d’essais puis d’endurance depuis la base de Creil. Les négociations sont en cours avec la DGAC pour l’obtention d’un certificat de navigabilité restreint d’aéronef (CNRA).

D’ici là, découvrez :

vague Océan Vital